.

Gowithboh.com

Spécifications de moteur Ironhead

Spécifications de moteur Ironhead

Le moteur Harley-Davidson Ironhead est la principale raison de la réussite durable de la Sportster. Considérée par nombreux puristes Sportster comme le dernier véritable moteur Harley, le Ironhead exerce les fonctions lancinante qui donne cœur et âme à une longue lignée de modèles Sportster produite de 1957 à 1985. Si déchirant vers le haut de l'asphalte sur les rues de la ville, le moteur Ironhead soulevant la poussière sur les routes de campagne ou vedette de l'Autodrome, résisté à l'épreuve du temps pendant près de trente ans---a réussi par le moteur de l'évolution en 1986.

Naissance du moteur Ironhead

De 1929 à 1951 Harley-Davidson a produit une série de motos avec des moteurs bicylindre en V à 45 pouces cubes, ou 750 cc, déplacement. Cependant, la popularité des motos de sport de son rival britannique---comme BSA, Norton et Triumph---a indiqué que quelques graves moteur-ajustements est nécessaire pour rester en vie dans le marché de la moto férocement concurrentiel.

En 1952, les ingénieurs Harley a imité l'installation de vélo sport britannique pour produire des modèles de la série K avec 54 pouces cubes, ou 883 cc, moteurs. Des modifications supplémentaires à la K en 1957 a donné naissance à la XL Sportster et ainsi a commencé l'ère Ironhead.

Bien que le moteur XL déplacées le même 883 cm3 comme le plus haut K, KH et KHK, il avait un plus grand alésage et une course plus courte. Il en est résulté un moteur mieux respirer plus tr/min et une vitesse de croisière plus élevée.

Spécifications de Ironhead 1957

Constructeurs de motocycles la plupart du temps utilisé en alliage chefs dans leurs moteurs ; ils ont couru plus fraîche et a duré plus. Harley choisissent d'utiliser des têtes de fer de fonte et les cylindres pour la XL Sportster de 1957. Une des raisons pour cela, selon Allan Girdler dans son article, l'ère de la Sportster, dans le livre, "Le siècle de Harley-Davidson," peuvent être que le moteur Panhead initialement coulé, alors les ingénieurs décident de prendre la route plus sûre en fonte pour le XL.

Le moteur à soupapes en tête avait une cote de puissances en chevaux de 40, légèrement plus vite que les 38 chevaux les K, avec la compression du moteur de 7.5:1 et un angle de 90 degrés vanne.

Spécifications de Ironhead 1958

En 1958 le XLCH émergé---un dépouillé vers le bas, plus vite et plus léger version de XL. On ne sait pas ce que signifie le suffixe CH, mais certaines sources croient qu'il est synonyme de « Concurrence à chaud, » tandis que d'autres disent que le H est l'abréviation de « Haute pression », comme c'était une version de compression plus élevé de la XL. Cependant, le XLCH reste un best-seller, surpassant les motos de sport anglais 750 cc dans le département de la vitesse.

Spécifications de Ironhead de 1972 à 1985

En 1972 les cylindres de la XLCH, s'ennuie à 3,188 pouces, a augmenté le déplacement de la Ironhead 61 pouces cubes ou 1 000 cc. À cette époque, Harley-Davidson est une division de l'American Machine & Foundry (AMF) et autorité des marchés financiers a permis des modifications annuelles---le Sportster a vu aucun changement significatif jusqu'à ce que le moteur Evolution est venu en 1986.