.

Gowithboh.com

Règlements de la FCC pour les Stations de télévision de faible puissance

Stations de télévision de faible puissance offre localement axée services pour des communautés spécifiques des téléspectateurs et leur fonctionnement et la programmation de contenu est réglementé par la Commission fédérale des Communications. Comme un moyen de fournir un contenu TV plus personnalisé aux téléspectateurs de moins cher que les stations de télévision de pleine puissance, la FCC a créé le service de télévision de puissance faible (TVFP) en 1982. À partir de 2011, les stations de télévision de faible puissance subissent une transition de la radiodiffusion en mode analogique au format numérique, semblable à des stations de télévision de pleine puissance, avec une date limite de l'achèvement de la transition définie pour septembre 2015.

Arrière-plan

Selon la FCC, les stations de télévision de faible puissance sont dirigées par des organismes communautaires, tels que des écoles secondaires, collégiaux, églises, gouvernements locaux, propriétaires d'entreprises et les citoyens ordinaires. Ils peuvent fournir ces services de plusieurs manières, y compris des émissions par satellite, montrent la syndication et les émissions produites par les organisations et les particuliers. Stations de télévision de faible puissance diffusent soit sur une standard très haute fréquence: VHF ou ultra haute fréquence — canaux UHF. Leur aire de diffusion dépend de plusieurs facteurs, tels que la hauteur de l'antenne, la puissance d'émission et le relief local. La hauteur de l'antenne et la puissance de l'émetteur, les deux sont réglementés par la FCC.

Programmation

La FCC réglemente le contenu qui peut être affiché sur une station de télévision de faible puissance. Par exemple, obscène ou blasphématoire de radiodiffusion n'est autorisée entre 22:00 et 06:00 stations de télévision de faible puissance ne sont pas tenues d'être opérationnel pour un minimum de temps, et ils ne sont pas tenus de diffuser un minimum de programmation autres que de divertissement ou de programmation locale. Stations de télévision de faible puissance ne sont pas limitées dans le nombre de publicités qu'ils montrent.

Applications

Avant diffusion, stations de télévision de faible puissance doivent d'abord déposer une demande auprès de la FCC. Plutôt que d'allouer les stations pour le service TV comme il le fait pour les stations de télévision pleine puissance, chaque candidat sélectionne le canal qu'ils aimeraient diffuser sur lorsqu'ils soumettent leur demande. Stations de télévision de faible puissance peuvent diffuser sur un ouvert VHF: canaux 2-13, ou UHF: canaux 14-51. Toutefois, en vertu des règlements de la FCC, les stations de télévision de faible puissance ont une « priorité de spectre secondaire » aux chaînes de télévision de pleine puissance. Cela signifie que les stations de télévision de faible puissance ne peuvent pas diffuser d'une façon qui provoque des interférences avec les stations de pleine puissance, et ils sont tenus d'accepter le brouillage des stations de pleine puissance.

Transition au numérique

Toutes les chaînes de télévision pleine puissance aux États-Unis étaient requis par la FCC de cesser la diffusion en mode analogique et de diffuser uniquement en format numérique à partir de juin 2009. Stations de télévision de faible puissance n'étaient pas assujetties à cette échéance. Toutefois, en 2011, la FCC a annoncé que les stations de télévision de faible puissance devra respecter le délai de diffusion numérique seulement de 1er septembre 2015. La FCC prévoit d'allouer les fréquences inutilisées pour les services cellulaires et autres. Le département américain du Commerce a lancé un programme de subventions visant à aider les stations de télévision de faible puissance dans le financement de la modernisation de l'équipement imposé par FCC à la diffusion numérique, selon un article de septembre 2011 par technologie de TV magazine. Bon nombre des 7 240 stations de télévision de faible puissance dans tout le pays peuvent avoir des difficultés payer pour les mises à niveau même avec le programme de subventions, conformément à l'article.