.

Gowithboh.com

L'histoire de la Mercedes 560 Sl

Mercedes-Benz a produit la voiture de sport de luxe de 560SL de 1985 à 1989. La 560SL faisait partie de la vénérable roadsters biplace classe-SL et coupes datant de 1954. Les modèles des années 1980 avec moteurs V8, et la 560SL aidé retour Mercedes-Benz au développement de voitures plus puissantes, suite à la pénurie de gaz des années 1970. La 560SL a également aidé le constructeur automobile jeter certains de son style plus âgé, qui a commencé à montrer son âge durant les années 1980.

Origines

Il a fallu Mercedes-Benz sept ans pour sortir les ravages causés par la seconde guerre mondiale et de revenir à l'automobile d'endurance, qui a servi d'un terrain pour les constructeurs d'automobiles européens de tester des voitures de course qui évolueraient en fin de compte dans les modèles de production. En 1952, Mercedes a présenté le coupé 300SL, équipé d'un moteur de six cylindres en ligne 175 chevaux, 3,0 litres et ses portes aile en mouette inhabituelle qui a levé verticalement. La 300SL a participé à nombreuses courses sur route européenne avant l'arrivée de la version de production en 1954. En 1958, le roadster 300SL devenue disponible et a servi comme base pour les voitures de classe-SL contemporaines. Normes de sécurité et d'émissions des États-Unis entravé cheval-vapeur performance sur les moteurs de SL-classe V-8 dans les années 1970, mais les perspectives de l'alimentation s'illumina en 1981, quand la classe SL a reçu un tout aluminium 155 chevaux, 3,8 litres V-8 pour l'exportation aux États-Unis. En Europe, les acheteurs de la 500SL a reçu une nouvelle 240 chevaux, 5, 0-litre V-8.

560SL

En septembre 1985, Mercedes-Benz a lancé sa 560SL, marquant une percée pour les acheteurs américains en fournissant une voiture de sport avec beaucoup de muscle sous le capot. Mercedes a utilisé une coquille de corps identifiée comme « Type 107, » a débuté avec les modèles de 350SL 1970 interne. La 560SL était équipé d'un V8 tout en aluminium, 230 chevaux, 5,6 litres brandissant 287 pi-lb de couple. Une boîte automatique à quatre vitesses adapté le moteur pour faire la 560SL la voiture la plus rapide SL-Class. Mercedes a exporté le 56SLs de 230 puissances en chevaux d'Amérique du Nord, le Japon et l'Australie, alors qu'une version plus "BOLD" de 560SL 272-horspower a été mises à disposition uniquement pour les ventes en Europe.

Fiche

Le 1986 à 1989 modèle année propulsion arrière Mercedes 560SL vedette un moteur V8 monté longitudinalement à l'avant avec le bloc et tête construit en alliage léger. Il déplacées 338,5 pouces cubes et avait un 3,8 pouces alésage et course de 3,3 pouces. Son taux de compression était de 9 à 1, et il avait deux soupapes par cylindre, pour un total de 16 soupapes. Un système d'injection Bosch KE-Jetronic livré de l'essence au moteur. Le constructeur automobile construit le châssis comme un composant en acier unitaire. La suspension avant se composait d'un système de double triangle avec ressorts hélicoïdaux, barre de torsion stabilisateur, suspension supplémentaire en caoutchouc, ressorts hélicoïdaux et amortisseurs télescopiques. L'arrière était un système d'essieu de torsion-faisceau avec amortisseurs télescopiques, ressorts hélicoïdaux, suspension en caoutchouc supplémentaire et stabilisateur de barre de torsion. La voiture s'arrête sur toutes les roues freins à disque avec des disques avant ventilés et disques pleins à l'arrière. Il était assis sur un empattement de 96,7 po, avec un corps de 180,3 pouces de long. Avant et arrière mesuré 57,7 pouces de largeur de la voie.

Performances, prix et Production

Les versions nord-américaines des modèles 560SL pourraient atteindre 60 mph d'un arrêt en 6,8 secondes et le quart de mile en 19,6 secondes. La vitesse de pointe était de 139 mi/h. La voiture est vendue en 1986 pour $ 48 200 ($ 94 552 en dollars de 2010). Mercedes a vendu 49 347 unités entre ses débuts en septembre 1985 et la fin de la production, au début de 1989.