Scooter le code de la route au Japon

08/07/2012 by admin

Scooter le code de la route au Japon

Scooters sont un mode très populaire de transport au Japon et pour cause : le pays possède des routes très encombrées, et beaucoup de gens vivent dans les zones urbaines densément peuplées. Voici quelques faits sur les règles de route scooter au Japon.

Règles de base

Japonaise en voiture sur le côté gauche de la route. Sur les routes à voies multiples, les véhicules à deux roues tels que les scooters sont tenus de tenir à la voie de gauche extrême (au bord de la route) et conduite entre voies n'est pas autorisé.

Licence

Pour obtenir un permis de scooter comme un étranger au Japon, le pilote prospectif doit être au moins de 16 ans et doit apporter cinq documents dans le centre de test : carte d'enregistrement des étrangers, conduire les permis du pays d'origine, passeport, une photo d'identité et une traduction de la licence de pays d'origine (qui peut être obtenue auprès de la Japan Automobile Federation dans Okazaki ou le consulat local du pays d'origine de la personne). Un permis de conduire japonais sera délivré au centre d'essai après que la personne passe un test de vue et confirme qu'il a eu au moins trois mois d'expérience de conduite dans son pays d'origine.Si la licence originale du demandeur a été délivrée par un pays qui suit la conduite du côté droit, il doit prendre un test de conduite complet. Il est recommandé de prendre des leçons avec un instructeur avant de prendre le test.

Mise en garde

Le Japon a une tolérance zéro-niveau vers la conduite sous l'emprise d'alcool ou de drogues. Si surprise au volant en état d'ébriété, une enquête longue et approfondie permettra de déterminer si la licence doit être suspendue ou révoquée entièrement. Si un pilote de scooter ivre provoque un accident, son permis sera automatiquement révoquée (voir ressources ci-dessous).

Limitations de vitesse

Les limites de vitesse dans les zones résidentielles pour les scooters 50cc doit se situer à 30 kmh ; tous les autres scooters doivent se situer la limite de 50-kmh. Sur les autoroutes, la limite de vitesse pour les scooters est entre 70 et 80 kmh. patrouilles de Police et des caméras cachées garder un oeil sur les scooters, notamment sur les autoroutes. Si prendre l'accélération, un pilote obtiendra un billet qui varie entre 15 000 et 20 000 yens, et, selon la vitesse dépassée, peut temporaire perdre son permis.

Considérations

Ceux qui ont un permis de conduire International (PCI) n'avez pas besoin un permis japonais pour conduire au Japon. La mise en garde est que IDP n'est valide que pour un an à compter de la date la personne entre au Japon, et il doit être porté en combinaison avec une licence valide de l'outre-mer.

Articles connexes